Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/04/2017

UNE FILLETTE MORDUE AU VISAGE PAR UN CHIEN

Article publié à la page 5 "Faits Divers" dans le midi-libre du samedi 1 avril 2017.

Article rédigé par un journaliste de Béziers, après l'envoi de l’information le jeudi soir par mes soins.

ADISSAN:

Mordue par un chien au visage

"Ce jeudi, un chien a mordu au visage une fillette à la sortie de l'école, confirme le substitut du procureur Angélique Depètris. Par chance, aucun nerf n'a été touché. Le propriétaire du chien, qui était alcoolisé, a été placé en garde à vue. La victime sera examiné par un médecin légiste pour évaluer les blessures et les jours d'ITT. Le propriétaire, un SDF était ivre quand son animal s'est attaqué à la victime. C'est une circonstance aggravante." Il était 17h environ quand les faits ont eu lieu. Le maître de l'animal serait arrivé devant l'école avec son véhicule, aurait ouvert la porte et son chien en serait descendu. C'est là qu'il aurait mordu la fillette au visage pour une raison qui n'est pas encore déterminée. L'enquête a été confiée aux militaires de la gendarmerie de Pézenas. "L'animal a été placé dans un chenil. a jouté Angélique Depètris, il n'avait jamais eu ce type de problèmes selon son propriétaire." La petite a été opérée pour réparer les dégâts commis par la morsure du chien.

 

 

27/03/2017

QUI CHERCHE A EMPOISONNER DES CHIENS ?.

Adissan
Qui cherche à empoisonner des chiens ?
Ce jeudi 16 mars une habitante du quartier du pioch à Adissan, a remarqué qu’un de ses quatre chiens vomissait du sang. Elle l’a aussitôt conduit chez son vétérinaire à Paulhan. Ce dernier a confirmé un empoisonnement par de la mort-aux-rats.
L’équivalent de quatre sachets a été retrouvé éparpillé au sol en bordure de terrain dans une plantation de framboisiers. Pour cette habitante, aucun problème de voisinage n’est à déplorer, car elle a équipé ses chiens de collier anti-aboiements. Par ailleurs, un autre animal a également été soigné à Paulhan pour les mêmes symptômes. Il s’était enfui de la maison de ses maitres habitants non loin du cimetière. Le garde municipal a été avisé de la situation et le quartier a été placé sous surveillance. Les propriétaires des chiens veulent alerter la population sur les risques encourus par les animaux, mais aussi les enfants qui pourraient s’amuser avec ce poison d’une couleur rouge vif et qui traine sur le sol. Un tel phénomène s’est déjà produit il y a deux ans. Les propriétaires des chiens appellent à la plus grande vigilance.

Publié le 26 mars 2017WP_20170321_004.jpg

(faits divers 5ème page)